Essayez de le vivre un peu…

Pierre Castan (1938)

Quand j’ai rencontré Lanza, lors d’une conférence, j’étais tellement enthousiasmé que je lui demandais avec ferveur :

– « Comment peut-on vous aider à faire connaître votre message ? »

– « Essayez d’abord de le vivre un peu, sinon on se moquera de vous », m’a-t-il répondu.

J’étais conquis par la cohérence de ce message. Cela correspondait à tout ce que j’avais appris dans mon enseignement chrétien, mais le rendait soudain plus accessible et enthousiasmant.

Je me souviens aussi d’une petite phrase amusante qu’il nous avait dite au retour d’une tournée en Belgique, avec son air théâtral et son humour discret : « On a parlé de non-violence à bâtons rompus… »