L'Arche est à vous

Danielle Martin (1951)

La première fois que j’ai vu Shantidas, lors de mon stage à la Borie-Noble en 1977, il était assis en face de moi à table. J’étais terriblement impressionnée. Il avait une telle présence ! Je n’ai rien osé dire, nous avons mangé en silence. Mais lors des causeries à la Flayssière, il nous faisait beaucoup rire avec ses mimiques, ses grimaces ! Lorsqu’il parlait du péché originel, c’était tout un théâtre !
Je le revois aussi incarnant Abraham lors d’une fête. Il était saisissant, une force de présence bouleversante. Un jour, le voyant tellement triste à la sortie d’une messe, je suis allé le remercier d’avoir fait l’Arche. Il a répondu simplement : « Voilà, l’Arche est à vous, faites-en ce que vous voudrez ».