Un grand homme paisible

Daniel Vigne (1954)

L’escalier de chêne. La haute figure de Lanza del Vasto m’est apparue pour la première fois en1965 à la Chesnaie, près de Bollène, où la communauté de l’Arche était alors implantée. J’étais un enfant d’une dizaine d’années, accompagnant sa mère qui voulait rencontrer l’auteur du Pèlerinage aux sources. Nous venions de loin : de Madagascar, où ses livres l’avaient fait connaître. Chanterelle, son épouse, nous accueillit avec grâce et nous introduisit dans la pièce d’accueil où descendait un escalier de chêne. L’ombre fraîche du lieu contrastait avec la chaleur de l’été ambiant. Après un temps d’attente, un pas fit crisser le plancher de l’étage et un grand homme paisible, couronné de blancheur, descendit à nous. Marche après marche, sa longue silhouette n’en finissait pas d’apparaître. Il était bienveillant. Le reste du souvenir s’est effacé de ma mémoire, mais cette image y est gravée à jamais.

 

L’amour de la sagesse. Plus tard, à la Borie-Noble, dans l’Hérault, de 1972 à 1975, j’ai écouté sa parole et vécu à ses côtés. J’étais un jeune homme, à qui la profondeur de son enseignement n’était qu’en partie accessible, mais je l’ai reçu et pratiqué avec ferveur. Plus tard encore, les chemins de la vie et l’amour de la sagesse, dont il m’avait donné le goût, me guidèrent vers le métier de professeur de philosophie. Parmi les nombreux livres à lire et relire, les siens restaient une source, une oasis. Je gardais envers lui le sentiment d’une dette et le désir de l’honorer. Il avait été pour moi et pour tant d’autres un éveilleur sans pareil : comment lui rendre un peu de ce qu’il m’avait donné ?

Il me fallut longtemps pour traduire cette gratitude en actes. La publication du Viatique II, dix ans après la mort de l’auteur, fut un premier signal. Dans ce livre posthume, malgré son caractère fragmentaire, se dessinait une très grande pensée. J’en fis l’étude systématique. L’analyse des textes prouvait que Lanza était beaucoup plus philosophe qu’on ne pouvait le croire. N’entrait-il pas en débat avec les auteurs de la tradition, Descartes, Kant, Hegel et d’autres, à l’égal desquels il avait une vision du monde à faire valoir, une idée puissante à proposer ? N’était-il pas digne d’être reconnu à part entière comme membre de cette tradition ?

 

Lanza en Sorbonne. Sept ans plus tard, Arnaud de Mareuil publia la première biographie du grand homme. Ample, documentée, elle marquait une étape vers une telle reconnaissance. Mais le sous- titre restait comme en suspens. Sa vie, son oeuvre, son message : faute de place, le troisième aspect n’avait pu être développé autant que le méritait la dimension conceptuelle de l’oeuvre de Lanza del Vasto. L’ayant respectueusement dit à l’auteur, ami de longue date, je reçus de lui une réponse inattendue : « À toi de le faire, mon cher ! » Comment refuser ? Et pourquoi cette synthèse ne prendrait-elle pas la forme d’une thèse universitaire, rendant à Lanza un hommage intellectuel plus marqué ?

De la naissance de ce projet de thèse à la soutenance de celle-ci, en 2005, sept années encore s’écoulèrent. L’accueil de l’université de Paris IV-Sorbonne et le soutien de M. François Chenet, directeur de la thèse, ont favorisé son heureuse issue. À ceux qui, de quelque manière, m’ont accompagné sur ce chemin, j’exprime ma gratitude. À ceux qui, découvrant ou redécouvrant Lanza del Vasto à travers ce livre, prendront au sérieux sa philosophie, j’assure qu’elle a de quoi nourrir leurs attentes et retenir leur attention. À ceux, enfin, que l’épaisseur de ces volumes pourrait décourager d’en entreprendre la lecture, je conseille de les explorer en liberté. La pensée de Lanza del Vasto est comme une cathédrale ; chaque chapitre ici proposé en est une porte. Toutes mènent au même espace, où les formes s’équilibrent et où rayonne un vitrail. Vers cette unique et multiple lumière, que chacun choisisse son itinéraire.

 

(extrait de La Relation infinie. La philosophie de Lanza del Vasto, tome I : Les Arts et les Sciences, Paris, Éditions du Cerf, 2008, prologue, p. 7-8)