Actualités

La version italienne du site officiel de Lanza del Vasto est en ligne !

 

Plusieurs mois : c’est le temps qu’il a fallu pour lancer la version italienne du site officiel de Lanza del Vasto. Un travail de longue haleine, qui a été admirablement – et bénévolement –  mené par deux traducteurs que nous tenons à vous présenter dans cet article.

Laura Lanza, nièce de Lanza del Vasto

Laura Lanza est la nièce de Shantidas. Elle est née à Sienne en 1937 et a vécu à Rome, où elle a fait ses études au Lycée Chateaubriand, suivies d’une année de Mathématiques au sein de l'Université New Brunswick, New Jersey, USA. En 1964, elle épouse le peintre Bruno Pinto. Ils s’établissent près de Bologne, à Monteveglio, à côté de la Communauté de Dossetti (un moine qui a beaucoup contribué aux décisions du Concile en aidant le Cardinal Lercaro), où Laura vit encore actuellement. Elle a eu quatre enfants et huit petits-enfants. Depuis 1949, Laura visite toutes les communautés de son oncle Lanza del Vasto ; elle s’engage en 2003 dans l'Arche italienne. Elle a été Responsable en Italie et a fait également partie du Conseil International pendant plusieurs années. Elle est heureuse de collaborer avec l'Arche et avec notre Association, notamment en participant à des travaux de traduction.

Laura Lanza, nièce de Lanza del Vasto

Frédéric Vermorel, moine ermite en Calabre

Frédéric Vermorel, moine ermite en Calabre

Frédéric Vermorel est né en France en 1958. Son parcours a été profondément marqué par des rencontres. Adolescent, il découvre Gandhi à travers les écrits de Lanza del Vasto, tout particulièrement son Pèlerinage aux sources. À quinze ans, il visite pour la première fois la communauté œcuménique de Taizé, où il vit une bouleversante expérience de prière. Après des études à Langues O et à Sciences Po, il voyage pendant un an et demi autour de la Méditerranée et passe quelques semaines dans le Sahara sur les ormes de Charles de Foucauld. À son retour, il accomplit son service civil comme objecteur de conscience auprès de la communauté de l’Arche de Jean Vanier. En 1984 il devient membre de la Fraternité monastique de Santa Maria delle Grazie à Rossano (Calabre), faisant le choix d’une alliance avec une terre et un peuple aimés dès son premier voyage en 1979. En 1993, un premier séjour auprès du monastère de Goiás (Brésil) marque une nouvelle étape dans sa recherche de Dieu. Rentré en France en 1996, il retourne pendant un an à l’Arche de Jean Vanier avant d’entreprendre des études de théologies à l’IÉT de Bruxelles. Il reste cinq ans en Belgique, vivant au sein de la Communion de La Viale, une œuvre apostolique de la Compagnie de Jésus qui réunit laïcs et religieux dans un projet d’évangélisation des milieux européens. En 2002-2003, il est l’hôte du monastère de Marango en Vénétie, où il prépare son retour en Calabre et son installation à Saint-Hilarion. Cet ermitage lui a été confié par le Père Giancarlo Bregantini, évêque de Locri-Gerace, afin de le faire revivre. Frédéric reçoit l’habit monastique le 25 avril 2005 et prononce ses vœux temporaires deux ans plus tard. Le 31 juillet 2010, il prononce ses vœux définitifs entre les mains du successeur du Père Giancarlo, le Père Giuseppe Fiorini Morosini.

L’association des Amis de Lanza del Vasto remercie chaleureusement ces deux personnes pour leur travail de traduction : un travail de titan et de fourmi à la fois.

À noter : de nouveaux contenus sont régulièrement publiés sur le site. Si vous souhaitez nous rejoindre et nous apporter vos compétences dans cette œuvre sans fin de traduction, n’hésitez pas. De même, toute remarque ou correction sur la traduction est la bienvenue, toujours dans l’optique d’améliorer nos contenus. Écrivez à contact@lanzadelvasto.fr.