Il m'impressionnait

Liet (1936)

Je trouvais Shantidas magnifique, mais il m’impressionnait aussi beaucoup. J’aimais tellement l’entendre parler et le côtoyer ! Je me sens très privilégiée d’avoir été auprès de lui tant de temps ! Mais je ne l’ai pas rencontré personnellement, pas plus que Chanterelle d’ailleurs.

Il a été question à un moment que Shantidas reçoive chacun, en tant que maître spirituel, et nous avions tous été mal à l’aise. Ce n’était pas son rôle. Par contre toutes ses causeries spontanées, après les repas ou autres, c’était magnifique !

Partir n’a pas été facile. On n’a pas parlé avec Shantidas et Chanterelle, ni avec personne ou presque. Je me sentais coupable de quitter cet engagement, dans lequel j’avais pensé vivre toute ma vie, mais il nous fallait partir pour régler un problème de couple, et je me sentais aussi mal à l’aise de ne pas suivre la règle à la lettre. La suite a d’ailleurs été très dure et solitaire.