Le Pèlerinage aux sources

1943

Récit de son voyage en Inde, en 1937, auprès de Gandhi et jusqu’aux contreforts de l’Himalaya. Succès de librairie, ce livre fit connaître le nom de Lanza del Vasto au grand public. Avec une rare qualité d’écriture, l’auteur y décrit les paysages et les mœurs de ce pays, s’intéresse à l’hindouisme et au dialogue des religions, adhère profondément au message de la non-violence, réfléchit aux rapports de l’Orient et de la modernité. Chrétien fervent, il ne craint pas de critiquer la civilisation occidentale, pourtant marquée par le christianisme. De l’Inde, il revient avec le projet de fonder un « Ordre des Gandhiens d’Occident » qui prendra, dix ans plus tard, la forme de la Communauté de l’Arche.

Présentation
Avec le Pèlerinage aux sources et Vinôbâ, Lanza del Vasto fait partie de la famille des écrivains voyageurs. Ces deux récits ont pour cadre l'Inde qu'il parcourut à deux reprises à pied, une première fois en 1936-1937, puis en 1954.
Lanza del Vasto nous invite dans ses pas, nous partage son émerveillement devant les paysages et la rencontre avec une civilisation foisonnante. Ces deux récits, où la prose ellemême se fait poésie, forment un écrin dont le joyau est la rencontre avec Gandhi, puis avec Vinôbâ son successeur.
On s'étonne qu'un occidental ait pu tirer des leçons aussi profondes de la tradition hindoue. L'ouverture à toutes les traditions religieuses, que pratiquait Gandhi, enracina encore davantage Lanza del Vasto dans sa propre foi chrétienne. De fait, revenu au christianisme après des années de recherche, Lanza del Vasto voulait faire connaissance avec Gandhi « pour apprendre à devenir meilleur chrétien ».
Celui-ci le rebaptisa Shantidas, ce qui signifie Serviteur de paix. Cette rencontre tant attendue se révéla décisive pour celui qui fonda ensuite des communautés gandhiennes en Occident. Ce livre publié en 1943 fit sa notoriété en étant publié à plusieurs millions d'exemplaires.
L’enseignement de ce livre demeure plus que jamais d'actualité : outre qu'on y trouve exposée la spiritualité de l'Inde, on pourra se consacrer à l'étude de la non-violence évangélique à travers un traité complet, exposé au milieu de l'ouvrage. Le Pèlerinage aux sources constitue bel et bien un voyage intérieur, sans manquer pour autant ni d'aventure, ni de poésie. 

Lire des extraits du Pèlerinages aux sources (PDF - 193 ko)

Lire la chronique de Pierre Guelff sur Fréquence Terre le 6 juin 2013 (PDF - 37 ko)

NOTICE BIBLIOGRAPHIQUE

Le Pèlerinage aux sources. Paris : Denoël, 1943. 408 pages

Par Lanza del Vasto.
Type d'ouvrage : Monographie.
Réédition(s) :Paris, Club français du Livre, 1951, 404 p. ; Paris, Club du Meilleur Livre, 1954, 365 p. ; Paris, Denoël (coll. « Le Livre de poche » n° 1234-1235), 1964, 511 p. ; Paris, Le Club français du Livre (coll. « Récits » n° 3), 1969, 398 p. ; Œuvres complètes, tome 1 : Les Pèlerinages, Paris, Denoël, 1973, p. 1-183 ; Monaco, Le Rocher, 1993; Gallimard, (coll. « Voyages »), 2014..